Féline > Dossiers > Motorisations > EB Turbo PureTech (Essence)

EB Turbo PureTech (Essence)

Moteur essence Peugeot EB Turbo PureTech - EB 1.2 THP

Le moteur Peugeot EB Turbo PureTech (ou EB THP) est un moteur essence 3 cylindres turbo-compressé, issu de la version atmosphérique de la famille EB.

Il en existe deux versions, qui permettent une conduite dynamique notamment grâce à un couple élevé :

  • EB2 DT : 1.2 12V e-THP 110 ch (81 kW)
  • EB2 DTS : 1.2 12V e-THP 130 ch (96 kW)

Ce nouveau moteur essence 3 cylindres suralimenté est à la fois performant, vertueux, compact et modulaire :

  • Puissance de 110 à 130 chevaux.
  • Réduction de 18% de la consommation et des émissions de CO2 (de 102 à 110g de CO2/km) par rapport aux versions atmosphériques des moteurs du Groupe déjà référents dans leur gamme.
  • Poids et dimensions largement réduits pour des performances et un agrément de conduite parmi les meilleurs du marché.
  • Modularité : 40% des pièces du moteur sont issues de la version atmosphérique.
  • Anticipation de la norme Euro 6.1, applicable en septembre 2014.
  • Innovation technologique : 121 brevets déposés par le Groupe.

PSA Peugeot-Citroën a investi 893 millions d’euros au total, pour l’ensemble de la famille de moteurs EB PureTech :

  • 455 millions d’euros ont été consacrés à la R&D.
  • 438 millions d’euros à l’investissement industriel en France.

Le moteur EB Turbo PureTech équipe les :

  • Peugeot 308 (107g de CO2/km) – avril 2014
  • Peugeot 208 (105g de CO2/km) – juillet 2014
  • Citroën C4 (110g de CO2/km) – avril 2014
  • Citroën C3 et DS3 (105g de CO2/km) – juillet 2014
  • Ce moteur est produit en France, sur le site de la Française de Mécanique à Douvrin dans le Pas-de-Calais (62), pour équiper les véhicules assemblés dans les usines automobiles du groupe PSA Peugeot Citroën en Europe. Dès 2015, il sera également produit en Amérique Latine et en Chine pour les marchés locaux.

    Le moteur EB Turbo PureTech en détails

    Moteur essence Peugeot EB Turbo PureTech - EB 1.2 THP Cette motorisation EB Turbo PureTech devance EURO 6 et adopte une injection à haute pression, 200 bars. Pour optimiser la combustion, le carburant est pulvérisé en de très fines gouttelettes grâce à des injecteurs dont les 6 trous sont réalisés par Laser Drilling. Ils sont disposés au plus près des bougies d’allumage au centre de la chambre de combustion, une performance rapportée à l’extrême compacité de la culasse.

    Les hautes performances atteintes par ce moteur exigent un thermomanagement adapté. Ainsi, il fait appel à un thermostat piloté pour une montée en température rapide puis sa régulation fine. Les chemises des cylindres sont dites hybrides ; chacune est recouverte d’un revêtement aluminium qui, à l’insertion dans le bloc, est légèrement fondu. Après refroidissement, l’adhésion optimale entre bloc et chemises permet de meilleurs transferts thermiques.

    Avec un haut degré de technicité, le 1.2 e-THP présente un poids inférieur de 12 kg par rapport à un 4-cylindres atmosphérique de puissance équivalente, alors même qu’il comporte un turbo, un système de refroidissement plus important et qu’il offre des prestations dynamiques en rapport avec un couple supérieur de 45%. Le gain en consommation est compris entre 15 et 20% selon les versions.

    La famille des moteurs PureTech s’agrandit

    Après le lancement des motorisations atmosphériques 1.0l et 1.2l, la famille des moteurs trois cylindres PureTech s’enrichit des versions turbo 1.2l e-THP 110 et 1.2l e-THP 130.

    Cette diversité est obtenue grâce la modularité prise en compte dans la conception des moteurs. Ainsi, 40% des pièces du moteur turbo sont communes avec le moteur atmosphérique. Quant aux versions 110 et 130 ch des moteurs turbo PureTech, elles se différencient uniquement par leur calibration et leurs boîtes de vitesses.

    Modulaire et compact, vertueux et performant, ce moteur turbo est un concentré d’efficacité et de technologie de pointe. En versions 110 ch et 130 ch, il est destiné à équiper le cœur de la gamme Peugeot des segments B, C et ultérieurement D.

    L’architecture trois cylindres et les technologies retenues ont permis de satisfaire un cahier des charges exigeant répondant à :

    • une réduction de la consommation et des émissions de CO2;
    • un agrément de conduite d’exception ;
    • une conception pour une fiabilité sans compromis.

    Il permet de proposer d’excellentes performances tant en consommation qu’en sensations dynamiques et en souplesse d’utilisation.

    Une consommation et des émissions de CO2 maîtrisées

    Moteur essence Peugeot EB Turbo PureTech (1.2 THP) L’arrivée du nouveau moteur trois cylindres 1,2l turbo essence PureTech représente une véritable rupture technologique. Ses dimensions compactes, son poids réduit, ses matériaux basse friction innovants sont déterminants dans la recherche vertueuse de performances et d’économie. Défini avec un niveau de puissance spécifique important de 80 kW/l et 190 Nm/l, il représente un gain en rendement moteur tout en diminuant la cylindrée.

    Le système de combustion a été particulièrement travaillé afin de tirer le meilleur parti des technologies embarquées par le moteur, avec notamment l’adoption d’une injection directe haute pression 200 bars en position centrale. La position de l’injecteur, la forme du jet (grâce à la technologie laser), la gestion des pulses d’injection (jusqu’à 3 injections possibles par combustion) et la pression d’injection permettent d’assurer une pulvérisation optimale de l’essence dans la chambre de combustion afin d’obtenir la meilleure combustion possible.

    La consommation et les émissions de gaz polluants ont été fortement réduites grâce à l’optimisation de l’aérodynamique interne de la chambre de combustion et du calage variable à l’admission et à l’échappement.

    Le rapport alésage/course reprend celui de la version 1.2l atmosphérique, afin de proposer le meilleur compromis entre le rendement intrinsèque du système de combustion et les pertes par frottements du moteur.

    Le choix de l’architecture moteur et les technologies utilisées reprennent les choix éprouvés sur la version atmosphérique qui a fixé ainsi une nouvelle référence dans son segment. Ces choix ont été guidés par la volonté de limiter les pertes mécaniques par frottement, qui représentent environ 20% de la puissance consommée.

    Le dimensionnement du vilebrequin, le désaxage des fûts et l’entraînement de la distribution par courroie humide participent à cette réduction.

    Le revêtement basse friction DLC (Diamond Like Carbon) est utilisé sur les axes de pistons, les segments et les poussoirs pour limiter les frottements. Enfin, la pompe à huile pilotée permet une gestion au juste nécessaire de la lubrification.

    Les frottements ont ainsi été réduits de 30% par rapport à la meilleure référence.

    A puissance et agrément équivalent, ce nouveau moteur permet ainsi de réduire jusqu’à 21 % les consommations et les émissions de CO2 par rapport aux moteurs actuels 4 cylindres.

    La nouvelle Peugeot 308 1.2l e-THP 130, associée à une boîte de vitesses mécanique à six rapports, affiche ainsi une consommation mixte de 4,6 l/ 100km et des émissions de CO2 de 107 g/km.

    Le meilleur compromis couple bas régime / puissance du marché

    Le nouveau moteur trois cylindres 1,2l turbo essence PureTech apporte la preuve que le downsizing peut être au service de la performance et des sensations de conduite

    Doté de l’injection directe haute pression et d’un turbo de nouvelle génération à haut rendement (tournant à 240 000 tr/mn), il offre un remarquable agrément de conduite et ce, dès les plus bas régimes. Ainsi, avec un couple maxi de 230 Nm obtenu à 1750 tr/mn, il affiche le meilleur compromis couple bas régime/puissance du marché. De plus, 95 % du couple demeure disponible entre 1500 et 3500 tr/mn, rendant son utilisation optimale en toutes circonstances.

    Une conception robuste et innovante, sans compromis sur la fiabilité

    En plus d’une combustion optimisée et des frottements internes réduits, le nouveau moteur trois cylindres essence PureTech bénéficie d’une construction soignée et au meilleur niveau de l’état de l’art. Ainsi :

    • la culasse utilise le même alliage d’aluminium et le même procédé de réalisation que la nouvelle génération de moteur diesel ;
    • comme en version atmosphérique, le collecteur d’échappement a été intégré à la culasse pour améliorer la compacité et le rendement du moteur ;
    • le carter, en coulée sous pression, a été renforcé en tenue mécanique : la coulée est réalisée sous vide et un traitement thermique a été ajouté ;
    • les chemises fonte insérées à la coulée disposent d’un revêtement aluminium en dos permettant une parfaite cohésion de la chemise et du carter, gage de fiabilité et de déformées de fûts plus faibles, au service d’une réduction des frottements ;
    • le vilebrequin est en acier (au lieu de fonte en version atmosphérique) et les bielles ont été renforcées avec l’utilisation d’un acier à hautes caractéristiques mécaniques pour supporter des pressions de combustion exceptionnelles. Cet acier est également utilisé pour la motorisation 1,6l THP 200 de la Peugeot RCZ.

    A son lancement, le trois cylindres turbo essence PureTech aura subi des tests très sévères avec plus de 25 000 heures d’essais réalisés sur banc moteur et plus 1,6 million de kilomètres parcourus.

    C’est la nouvelle Peugeot 308 1.2l e-THP 130 qui inaugure en avril 2014 le moteur trois cylindres turbo essence PureTech.
    Dès juillet 2014, la gamme s’étoffera sur 308 d’une version trois cylindres turbo essence de 110 ch ainsi que d’une nouvelle boîte de vitesses automatique à six rapports sur la version essence 130 ch.

    Moteur essence Peugeot EB Turbo PureTech - EB 1.2 THP

    Vidéos moteur EB Turbo PureTech