Féline > Modèles > Peugeot 308 > Motorisations de la Peugeot 308

Motorisations de la Peugeot 308

Motorisations de la Peugeot 308

A son lancement, la nouvelle Peugeot 308 propose une gamme de trois moteurs essence et de deux moteurs diesel.

Côté moteurs essence, la Peugeot 308 propose des blocs 1.2l et 1.6l de 82 à 155 chevaux.
Le 1.2 VTi est issu de la nouvelle gamme de moteurs essence à trois cylindres, de petite cylindrée et alliant performances et consommations de carburant en baisse : le moteur EB.
Le 1.6 THP fait partie de la famille des moteurs EP développés en collaboration avec BMW, et qui a fait ses preuves depuis de nombreuses années sur les modèles tels que la 207, 208, 308 I, 508, etc…

Du côté des moteurs diesel, nous retrouvons un bloc 1,6l HDi de 92 chevaux, ainsi que sa déclinaison de 115 chevaux.

Ces motorisations sont associées à des boîtes de vitesse manuelles classiques à 5 ou 6 vitesses.

A partir du printemps 2014, de nouvelles technologies seront proposées sur la nouvelle Peugeot 308 dont l’inédit 3 cylindres essence turbo (1.2 e-THP), des versions BlueHDi avec une proposition record sur le segment (82 g/km de CO2, soit 3,1 l/100 km) et des boîtes de vitesses automatiques à 6 rapports de nouvelle génération (AT6 III sur les motorisations essence et AM6 III sur les diesel, du fournisseur Aisin) qui garantissent un agrément de conduite de haut niveau avec des passages de vitesses rapides et une consommation réduite de façon conséquente. L’écart en termes d’émissions de CO2 avec une boîte de vitesses manuelle est inférieur à 10 g/km.

Par la suite, la gamme sera complétée par d’autres moteurs, tels que le 2.0 BlueHDi de 180 chevaux et le 1.6 THP de 205 chevaux sur la version sur la Peugeot 308 GT, ou encore le 1.6 THP de 250 chevaux sur la version Peugeot 308 GTi. Une version encore plus radicale pourrait voir le jour, avec la Peugeot 308 R, présentée sous la forme d’un concept au Salon de Francfort 2013, et équipée du 1.6 THP de 270 chevaux.

Motorisations Essence

La Peugeot 308 propose les motorisations essence VTi et THP suivantes :

  • EB2 : 1.2 12V VTi 82 ch (60 kW) – BVM5
  • EB2 DT : 1.2 12V e-THP 110 ch (81 kW) – BVM5 – Euro 6 (printemps 2014)
  • EB2 DTS : 1.2 12V e-THP 130 ch (96 kW) – BVM6 et BVA6 – Euro 6 (printemps 2014, remplace EP6 CDTD)
  • EP6 CDTD : 1.6 16V THP 125 ch (92 kW) – BVM6
  • EP6 CDT : 1.6 16V THP 155 ch (115 kW) – BVM6
  • EP6 FDT : 1.6 16V THP 163 ch (120 kW) – BVM6 – Euro 6 (fin 2014, remplace EP6 CDT)
  • EP6 FDTX : 1.6 16V THP 205 ch (147 kW) – BVM6 – Euro 6 (fin 2014)
  • EP6 FDTR : 1.6 16V THP 250 ch (184 kW) – BVM6 – Euro 6 (2015, à confirmer)
  • EP6 FDTR : 1.6 16V THP 270 ch (199 kW) – BVM6 – Euro 6 (2015, à confirmer)

La nouvelle Peugeot 308 sera la première voiture de la gamme Peugeot à bénéficier des versions suralimentées du 3-cylindres essence. Les deux niveaux de puissance proposés, 1.2 e-THP 110 et 1.2 e-THP 130, permettront une conduite dynamique, notamment grâce à un couple élevé.

Peugeot 308 Essence Cette motorisation devance Euro6 et adopte une injection à haute pression, 200 bars. Pour optimiser la combustion, le carburant est pulvérisé en de très fines gouttelettes grâce à des injecteurs dont les 6 trous sont réalisés par Laser Drilling. Ils sont disposés au plus près des bougies d’allumage au centre de la chambre de combustion, une performance rapportée à l’extrême compacité de la culasse.

Les hautes performances atteintes par ce moteur exigent un thermomanagement adapté. Ainsi, il fait appel à un thermostat piloté pour une montée en température rapide puis sa régulation fine. Les chemises des cylindres sont dites hybrides ; chacune est recouverte d’un revêtement aluminium qui, à l’insertion dans le bloc, est légèrement fondu. Après refroidissement, l’adhésion optimale entre bloc et chemises permet de meilleurs transferts thermiques.

Avec un haut degré de technicité, le 1.2 e-THP présente un poids inférieur de 12 kg par rapport à un 4-cylindres atmosphérique de puissance équivalente, alors même qu’il comporte un turbo, un système de refroidissement plus important et qu’il offre des prestations dynamiques en rapport avec un couple supérieur de 45%. Le gain en consommation est compris entre 15 et 20% selon les versions.

Pour en savoir plus sur les nouveaux moteurs essence de la Peugeot 308, rendez-vous sur notre dossier : EB Turbo PureTech

Motorisations Diesel

La Peugeot 308 propose les motorisations diesel HDi suivantes :

  • DV6 D : 1.6 8V HDi 92 ch (68 kW) FAP – BVM5
  • DV6 C : 1.6 8V e-HDi 115 ch (85 kW) FAP – BVM6
  • DV6 FD : 1.6 BlueHDi 100 ch (73 kW) – BVA6 – EURO 6 (printemps 2014)
  • DV6 FC : 1.6 BlueHDi 120 ch (88 kW) – BVM6 – EURO 6 (printemps 2014) – à partir de 3,1 l/100km; record du segment à 82 g/km de CO2
  • DW10 FD : 2.0 BlueHDi 150 ch (110 kW) – BVM6 et BVA6 – EURO 6 (printemps 2014)
  • DW10 FC : 2.0 BlueHDi 180 ch (133 kW) (fin 2014)

Peugeot 308 Diesel BlueHDi est l’appellation des moteurs diesel Euro 6 de la marque. Associant de manière exclusive la catalyse d’oxydation, la fonction de Selective Catalytic Reduction (SCR) et le Filtre à particules additivé (FAP) pour la dépollution Euro6 Diesel, la technologie Blue HDi permet de réduire les émissions d’oxydes d’azote (NOx) jusqu’à 90%, d’optimiser les émissions de CO2, la consommation et de toujours éliminer les particules à 99,9 %.

Pour conserver son leadership en matière d’efficacité environnemental, Peugeot fait le choix de déployer la technologie BlueHDi sur l’ensemble de sa gamme Diesel à partir de fin 2013.
Grâce à son efficacité, BlueHDi répond déjà largement à la norme Euro 6, applicable aux nouveaux véhicules à partir de Septembre 2014 et à tous les véhicules à partir de Septembre 2015.

Pour en savoir plus sur les nouveaux moteurs diesel de la Peugeot 308, rendez-vous sur notre dossier : BlueHDi

Consommations Peugeot 308

La Peugeot 308 affiche des consommations très raisonnables pour sa catégorie. En effet, sur les motorisations diesel, la Peugeot 308 affiche une consommation de 3,7 à 3,8 l/100 km, et sur les motorisations essence, elle affiche une consommation allant de 5,0 à 5,8 l/100 km en cycle mixte.

Emissions de CO2 Peugeot 308

Les rejets polluants et émissions de CO2 sont ainsi réduits : à partir de 95 g/km sur les moteurs diesel, et à partir de 114 g/km pour les moteurs essence. Les moteurs de la Peugeot 308 sont conformes aux normes EURO 5.

Performances Peugeot 308

La Peugeot 308 affiche de bonnes performances et une consommation de carburant raisonnable, grâce à un poids maîtrisé.
En fonction de la motorisation choisie, la Peugeot 308 abat le 0 à 100 km/h en 8,0 à 13,3 secondes (motorisations essence) ou en 10,2 à 12,2 secondes (motorisations diesel).

Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter les fiches Caractéristiques Techniques de la Peugeot 308

Rejoignez la communauté !

Si vous appréciez Féline, rejoignez-nous en cliquant sur ces boutons pour suivre toute notre actualité sur les réseaux sociaux !

Powered by WordPress Popup