Féline > Essais > Essai nouvelle Peugeot 5008 II : la Voiture de l’Année, version 7 places !

Essai nouvelle Peugeot 5008 II : la Voiture de l’Année, version 7 places !

Photo essai Peugeot 5008 II (2017)

Nous avons pris le volant de la nouvelle Peugeot 5008 II, version familiale à sept places du nouveau SUV compact du Lion, la Peugeot 3008… Découvrez sur Féline toutes ses nouveautés !

Lancée en 2009 tout comme la 3008 dont elle est dérivée, la Peugeot 5008 de première génération était un monospace volumique, au design assez sobre mais dont la modularité et l’habitabilité à bord était très appréciée de ses clients. Toutefois, avec le temps, les monospaces ont vu leurs ventes décliner dangereusement, au profit de tous ces nouveaux véhicules au look baroudeur qui fleurissent sur les routes.

C’est ainsi tout naturellement que la 5008, pour sa nouvelle génération lancée cette année, a tiré un trait sur son passé pour adopter un positionnement de SUV moderne et affirmé, qu’il partage avec la nouvelle 3008. Et pour cause : la nouvelle 5008 n’est autre qu’une version rallongée de la nouvelle 3008, qui accueille notamment une troisième rangée de sièges.

Peugeot nous a donné rendez-vous sur les routes de la région de Lisbonne, au Portugal, pour découvrir son tout nouveau SUV 7 places : suivez notre visite guidée de la nouvelle Peugeot 5008 avec ce nouvel essai Féline !

Essai Peugeot 5008 II : le tour du propriétaire

Photo essai Peugeot 5008 II (2017)

Esthétiquement, la nouvelle Peugeot 5008 partage de nombreux éléments avec la nouvelle 3008 : la face avant de la 5008 diffère toutefois avec deux versions différentes, une première dotée de phares à halogène et au look plus sage, ainsi qu’une seconde plus haut de gamme et sportive, empruntée à la 3008 avec ses projecteurs Full LED.

Plus longue de 19 cm, la 5008 voit son empattement s’allonger de 16,5 cm, et sa partie arrière redessinée. Ici, le toit « Black Diamond » proposé en option devient tout à fait judicieux, puisqu’il permet d’alléger visuellement des lignes particulièrement cubiques au niveau du hayon et de la ligne de pavillon, mais toutefois nécessaires pour offrir un volume de chargement supplémentaire et une bonne habitabilité aux passagers arrière. Une crosse chromée surligne les vitres latérales et suggère une silhouette plus dynamique.

Pour le reste, nous retrouvons l’allure globale de la nouvelle 3008, avec des lignes statutaires et imposantes, ainsi que des éléments suggérant la sportivité et le côté baroudeur, avec notamment des protections en plastique noir omniprésentes tout autour de la voiture.

Photo intérieur i-Cockpit Peugeot 5008 II (2017)

A l’intérieur, nous retrouvons également l’ambiance moderne et épurée de la nouvelle 3008 : la dernière génération du poste de conduite i-Cockpit est au rendez-vous, avec son volant compact, son écran tactile multifonctions de 8 pouces, sans oublier le combiné surélevé de 12,3 pouces, 100% numérique. Celui-ci permet, avec un design et des animations résolument futuristes, de choisir un mode d’affichage parmi cinq choix possibles, et ainsi afficher les informations sur la navigation GPS, ou encore des différentes aides à la conduite, directement sous les yeux du conducteur.

Les finitions et matériaux sont tout aussi soignés et flatteurs que sur la 3008, mais nous y retrouvons les mêmes défauts : quelques plastiques durs, ainsi que quelques défauts d’ajustement au niveau de l’insert aluminium au dessus de la boîte à gants, ou encore les boutons « toggle switches ». Rien d’alarmant toutefois, la 5008 demeurant parmi les mieux finies de sa catégorie.

Mais la principale nouveauté au chapitre de la vie à bord se situe à l’arrière, avec des sièges indépendants et coulissants (sur 11 cm) au second rang, ainsi qu’une troisième rangée de deux sièges dissumulés dans le coffre, escamotables mais également 100% extractibles : ceux-ci se révèlent assez fermes, mais pourront accueillir sans peine deux adultes. Toutefois, leur confort reste sommaire et l’espace aux jambes est exigu : ils seront donc bien plus adaptés à de jeunes enfants. Enfin, le coffre offre un volume généreux de 166 litres en 7 places, 780 litres en 5 places, mais surtout 1940 litres au total une fois les sièges rabattus : une capacité record pour la catégorie, le tout avec un plancher parfaitement plat !

Les motorisations de la Peugeot 5008 II

Photo moteur essence 1.2 PureTech 130 Peugeot 5008 II (2017)

Sous le capot, nous retrouvons la même offre de motorisations que la nouvelle gamme Peugeot 3008, avec un choix de blocs essence et diesel tous conformes aux normes Euro 6.

En essence, nous retrouvons en entrée de gamme le bloc 3 cylindres turbocompressé 1.2 PureTech 130, ainsi que le 4 cylindres turbo 1.6 THP 165, fabriqués à la Française de Mécanique. En diesel, sont au rendez-vous les motorisations 1.6 BlueHDi, avec deux versions : BlueHDi 100 et BlueHDi 120 chevaux, ainsi que les blocs 2.0 BlueHDi 150 et BlueHDi 180 chevaux.

Toutes ces motorisations sont associées en fonction des versions à des boîtes mécaniques à 5 et 6 rapports, ou à la nouvelle boîte automatique EAT6 à 6 rapports, disposant de la technologie Quickshift.

Le tarif et les équipements de la Peugeot 5008 II

Photo écran tactile Peugeot 5008 II (2017)

A son lancement au printemps 2017, la nouvelle Peugeot 5008 sera disponible en 5 finitions : 5008 Access, 5008 Active, 5008 Allure, 5008 GT Line et 5008 GT. Ses tarifs débutent à partir de 26 400 € pour une 5008 Access PureTech 130 ch, pour atteindre les 43 750 € pour une 5008 GT BlueHDi 180 ch.

La Peugeot 5008 II bénéficie également de la richesse des équipements de la nouvelle 3008 (de série ou en option selon la finition) : Advanced Grip Control, Hill Assist Descent Control (HADC), Driver Sport Pack, sièges chauffants et massants, toit vitré panoramique ouvrant, système Hi-Fi Premium Focal, etc… Sans oublier l’offre des systèmes d’aides à la conduite : Active Safety Brake, Alerte risque de collision, Alerte active de franchissement involontaire de ligne, Alerte d’attention conducteur, Feux de route automatiques, Reconnaissance des panneaux et préconisation, Régulateur de vitesse adaptatif avec fonction Stop (BVA), Système actif de surveillance d’angle mort, Visio Park (caméra 360°) ou encore la dernière génération de Park Assist.

Au niveau de la télématique, l’écran tactile de 8 pouces permet d’accéder aux différentes fonctionnalités de la voiture, mais également au nouveau système multimédia NAC (NAvigation Connectée) du Groupe PSA, qui offre la navigation GPS avec cartographie 3D TomTom, ou encore la connectivité Mirror Screen, Apple CarPlay et Android Auto. Un socle de rechargement par induction pour smartphones est également intégré à la console centrale.

Pour plus d’informations sur le tarif et les équipements, consultez nos dossiers complets : Équipements Peugeot 5008 et Tarifs Peugeot 5008

Notre essai de la Peugeot 5008 II

Photo essai routier Peugeot 5008 II (2017)

Lors des essais internationaux de la nouvelle Peugeot 5008 II qui nous ont emmenés dans la région de Lisbonne au sud du Portugal, nous avons pu prendre en main plusieurs versions : deux Peugeot 5008 Allure équipées des moteurs quatre-cylindres diesel 2.0 BlueHDi de 150 chevaux (boîte mécanique BVM6) et trois-cylindres essence 1.2 PureTech de 130 chevaux (boîte automatique EAT6), ainsi qu’une Peugeot 5008 GT équipée du quatre-cylindres diesel 2.0 BlueHDi de 180 chevaux avec boîte automatique EAT6.

Au volant, l’expérience de conduite nous est tout de suite familière puisqu’elle rappelle celle de la nouvelle Peugeot 3008 : malgré un gabarit généreux, cette nouvelle Peugeot 5008 est souple à conduire, avec un rayon de braquage particulièrement adapté à un usage urbain, où nous retrouvons également les quelques points faibles de sa petite sœur, comme la visibilité réduite à l’arrière due à la ceinture de caisse haute réduisant ainsi les surfaces vitrées. Le petit volant du Peugeot i-Cockpit et la souplesse de la direction assistée promettent une agilité et une maniabilité à toute épreuve.

Sur la route, le comportement de cette nouvelle 5008 est également très proche de la 3008, malgré sa soixantaine de kilos en plus sur la balance et ses 19 cm de plus en longueur. Le plaisir de conduite et le toucher de route légendaires de Peugeot sont toujours au rendez-vous, avec une insonorisation soignée et un confort mesuré, mais on notera un amortissement plus ferme à l’arrière de la 5008, permettant d’assurer une tenue de route idéale malgré un gabarit plus imposant. Peu importe la motorisation choisie, l’agilité et la stabilité sont au rendez-vous : la 5008 peut enchaîner les virages sans broncher, avec une prise de roulis maîtrisée, rendant la conduite encore plus sûre et appréciable en toutes circonstances.

Photo essai Peugeot 5008 II (2017)

Dans le détail, le petit trois-cylindres essence 1,2 litres PureTech de 130 chevaux offre des performances tout à fait correctes pour la vie de tous les jours, grâce à sa légèreté : le 0 à 100 km/h est effectué en 10,9 secondes (soit 0,1 seconde de plus que la 3008), et la boîte automatique EAT6 (disponible à partir du mois d’avril 2017) est comme à son habitude douce, souple et réactive. Seule ombre au tableau, la consommation s’envole à plus de 7 litres aux 100 km, un chiffre bien moins raisonnable que les 5,2 litres annoncés par le constructeur…

Plus sobres, les moteurs diesel pourront satisfaire les gros rouleurs : nous avons pu prendre en main une version 2,0 litres BlueHDi de 150 chevaux, équipée d’une boîte mécanique à 6 rapports, à la commande souple et aux verrouillages précis, mais dont le pommeau est toujours aussi désagréable à prendre en mains. La sonorité de ce bloc, assez bruyante, reste agréable à vivre une fois à bord grâce à la bonne insonorisation de la voiture. Ici, le couple est particulièrement généreux avec 370 Nm disponibles dès 2000 tr/min, permettant une grande souplesse à l’utilisation, des reprises vigoureuses et un 0 à 100 km/h avalé en 9,6 secondes.

Pour bénéficier d’une boîte automatique EAT6 sur un 2,0 litres diesel, il vous faudra opter pour une 5008 GT : ici, le tarif est salé (à partir de 43 750 €), mais vous obtenez en contrepartie une version bien plus flatteuse, avec un typage spécifique haut de gamme et sportif. La motorisation gagne quant à elle 30 chevaux et 30 Nm de couple par rapport à la version BlueHDi 150, permettant également de gagner 0,5 secondes à l’exercice du 0 à 100 km/h. Ici aussi, souplesse et puissance sont au rendez-vous, avec en prime une boîte automatique particulièrement agréable à l’utilisation.

Que retenir de cet essai de la Peugeot 5008 II ?

Photo essai Peugeot 5008 GT II (2017)

Dans la continuité de la 3008, cette nouvelle Peugeot 5008 reprend toutes les qualités de sa petite sœur, qui ont contribué à en faire la Voiture de l’Année 2017 ! Sont toujours au rendez-vous son look de SUV affirmé, sans oublier une expérience de conduite et de vie à bord inégalée, avec en prime la possibilité d’accueillir deux passagers supplémentaires. Sur la route, les prestations sont également flatteuses, avec un bon compromis entre confort, tenue de route et comportement dynamique, malgré des suspensions légèrement plus fermes.

Comme la 3008, la nouvelle Peugeot 5008 dispose de solides arguments pour affronter sereinement sa concurrence, qui ne cesse de grandir dans un marché des SUV du segment C de plus en plus prisé. On ne lui reprochera qu’un manque de motorisations essence plus puissantes, d’autant plus qu’une version hybride essence performante ne devrait pas être proposée, contrairement à la 3008.

On aime 🙂

  • Modularité et volume de chargement
  • Agrément de conduite et comportement dynamique
  • Expérience de conduite inédite avec l’i-Cockpit
  • Présentation et équipements valorisants
  • Design de SUV affirmé et équilibré

Les points faibles 🙁

  • Quelques problèmes de finition
  • Mauvaise visibilité arrière
  • Manque de motorisations essence plus performantes

Tout sur la Peugeot 5008 II

Pour en savoir plus sur la nouvelle Peugeot 5008, nous vous invitons à découvrir notre dossier complet : Peugeot 5008, où vous retrouverez toutes les informations sur le SUV compact 7 places du Lion : présentation, équipements, fiches techniques, tarifs et options !

Cet essai a été réalisé par Tran de Féline. Nous espérons que vous avez apprécié cet article, et nous vous invitons à découvrir toutes les photos de notre essai de la Peugeot 5008 II ci-après… N’hésitez pas à nous rejoindre sur notre page Facebook et à nous suivre sur Twitter, Instagram et Google+ pour rester informé de toute l’actualité de la Peugeot 5008 !

Les photos de notre essai de la Peugeot 5008 II

Découvrez toutes les photos de notre essai de la Peugeot 5008 II :

Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017 Photo essai Peugeot 5008 II 2017

Toutes les Photos Essais Peugeot 5008 II »
Toutes les Photos Peugeot 5008 II »

, , , , , , , ,


Soyez le premier à poster un commentaire

* Champs obligatoires