Féline > Essais > Essai Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport THP 270 : polyvalence et ergonomie

Essai Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport THP 270 : polyvalence et ergonomie

Essai Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport THP 270

Si elle peut s’avérer plutôt discrète au premier abord, ne vous y méprenez pas, la Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport est une véritable sportive au caractère bien trempé, aussi à l’aise en ville que sur route ouverte grâce à un comportement des plus polyvalents…

Après une première prise en main au Portugal lors des essais internationaux de lancement de la 308 GTi, et avoir mis la voiture à l’épreuve sur circuit, nous avons voulu découvrir une nouvelle facette de la Peugeot 308 GTi, cette fois dans une utilisation plus quotidienne et proche de la réalité.

Digne représentante de la gamme sportive de la marque au Lion avec notamment l’emblématique Peugeot RCZ R, dont la production a cessé l’an dernier, et la petite Peugeot 208 GTi et sa déclinaison 30th / by Peugeot Sport, la 308 GTi affirme son ambition d’allier à la fois performance et polyvalence.

Un défi de taille pour la compacte de Peugeot, dont la version de base a d’ores et déjà rencontré un franc succès depuis le lancement de sa dernière génération en 2013. Elle s’offre ici une déclinaison ultra-sportive, devant alors lutter face à une concurrence des plus rudes sur ce segment. En effet, la lionne, déjà opposée aux Honda Civic Type R et autres Ford Focus RS, devra d’ici peu affronter la quatrième génération de la Renault Mégane RS, prévue pour le prochain salon de Genève.

Essai Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport THP 270

Heureusement, la Peugeot 308 GTi peut compter sur ses atouts de taille pour rester maîtresse de son territoire, avec une polyvalence assumée, rendue possible par son 1.6 l THP 270 chevaux et son désormais célèbre i-Cockpit, offrant une ergonomie exemplaire.

Si lors de nos essais, la compacte avait déjà su faire ses preuves sous la pluie sur le circuit Vasco Sameiro de Braga au Portugal, ainsi que sur une piste sèche à la Ferté-Gaucher en France, il était désormais temps de découvrir ses qualités lors d’une utilisation quotidienne, ponctuée de balades citadines et de virées sur les routes vallonnées de l’Auvergne, entre virages et longues lignes droites.

En ville, son design discret et sa robe grise n’attirent pas particulièrement les regards, hormis ceux des connaisseurs aguerris, distinguant sa double sortie d’échappement, son bouclier avant agrémenté de rouge ainsi que ses logos GTi sur les ailes et le coffre. Si son look est plutôt passe-partout et agréable, il en est de même pour sa conduite, tant il est aisé de la mener en ville et notamment à Paris. Pratique et ergonomique grâce à son i-Cockpit et son petit volant, la Peugeot 308 GTi se déplace avec aisance et bénéficie d’un rayon de braquage ultra court de 5,2 mètres, soit l’équivalent de la 208 GTi, malgré ses 4,3 mètres de long.

Essai Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport THP 270

On regrette tout de même l’absence d’une boîte de vitesses automatique, la transmission manuelle étant parfaitement adaptée à une utilisation sportive mais s’avérant peu pratique dans les embouteillages de la capitale. En revanche, si la sonorité du moteur peut paraître un peu en-deçà des espérances lors d’une utilisation sur piste, cela se transforme en véritable atout en ville, où l’on peut alors jouir d’un trajet calme, sans être dérangé par un bruit trop envahissant dans l’habitacle. Enfin, si le frein à main peut nous manquer au premier abord sur circuit, ce n’est en aucun cas un handicap pour un usage civil, et sa version électronique s’avère très pratique grâce à son utilisation intuitive et sans aucun effort.

Si la ville est parfaite pour tester ses capacités, nous avons également décidé d’emmener notre Peugeot 308 GTi sur les routes plus vallonnées d’Auvergne, afin de tester son comportement sur un terrain certes moins habituel mais bien plus plaisant.
Justement, du plaisir, nous en avons beaucoup pris au volant de la féline compacte, notamment dans les virages, parfois très serrés. Un véritable challenge qu’elle réussit brillamment grâce à son 1.6 l THP de 270 chevaux volontaire et agréable offrant des accélérations franches, ainsi que son châssis, lui permettant de gagner en stabilité et en tenue de route, déjà excellente sur le reste de la gamme 308. Sans surprise, le roulis est ici quasi-inexistant et il est très difficile de se faire peur, même sur route mouillée. En effet, l’ESP et le différentiel à glissement limité Torsen jouent parfaitement leur rôle, maintenant toujours la voiture dans une trajectoire parfaite.

Sur autoroute, si le bruit du moteur est bien plus présent qu’en ville, l’excellente insonorisation permet néanmoins de ne pas être trop dérangé, tandis que la boîte manuelle à six rapports très bien étagée permet, sur le dernier rapport, de rouler à vitesse stabilisée sans désagrément, pour un trajet souple et agréable.
Si les performances de la berline peuvent inquiéter quant à la fréquence du passage à la pompe, rassurez-vous, elle est assez peu gourmande, avec environ 8,0 l/100 km relevés en consommation mixte, tout comme sur autoroute. Il faut compter respectivement 9 et 7 litres aux 100 km en ville et en circulation extra-urbaine.

Essai Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport THP 270

Côté équipements, la sportive au Lion est plutôt bien lotie et confirme son ambition d’être parfaitement adaptée à une utilisation quotidienne avec notamment l’accès et le démarrage mains-libres, l’aide au stationnement avant et arrière ainsi que le régulateur limiteur de vitesse programmable, entre autres. Notre version d’essai est également équipée de la caméra de recul, proposée en option au tarif de 260 €.

S’il ne fallait retenir qu’une seule chose de cette Peugeot 308 GTi, c’est bien la polyvalence, alliée à une sportivité maitrisée et plus que plaisante. Tous les ingrédients sont ici réunis pour rendre cette voiture aussi excitante sur circuit que lors d’une utilisation quotidienne. Le tout grâce à un moteur fougueux et sobre, une mécanique au service de la performance notamment au niveau du châssis et du différentiel, mais également un poste de conduite conçu autour du conducteur, pour une expérience immersive et centrée sur les sensations.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à découvrir notre dossier complet sur la Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport, où vous pourrez retrouver les tarifs et équipements, les fiches techniques, ainsi que toutes les informations sur la compacte sportive du Lion, sans oublier nos précédents essais :

Photos : essai de la Peugeot 308 GTi by Peugeot Sport

Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016) Photo essai Peugeot 308 II GTi (2016)

Toutes les Photos Essais Peugeot 308 GTi »
Toutes les Photos Peugeot 308 GTi »

, , , , , ,


Soyez le premier à poster un commentaire

* Champs obligatoires

Rejoignez la communauté !

Si vous appréciez Féline, rejoignez-nous en cliquant sur ces boutons pour suivre toute notre actualité sur les réseaux sociaux !

Powered by WordPress Popup