Féline > Essais > Essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 : douce évolution

Essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 : douce évolution

Photo essai Peugeot 3008 GT BlueHDi 180 EAT8 (2018)

La gamme du SUV compact star du Lion, la Peugeot 3008, est coiffée par un 2,0 litres diesel de 180 chevaux. Cette année, celui-ci évolue avec l’apparition de la nouvelle boîte automatique EAT8 à huit rapports : retrouvez notre essai de cette nouvelle version sur Féline !

Si nous avions pu découvrir la nouvelle boîte automatique EAT8 sur la Peugeot 308 restylée l’an dernier, c’est au printemps 2018 que cette nouvelle transmission se généralise à toute la gamme Peugeot, comme par exemple sur la nouvelle Peugeot 508 prochainement à l’essai sur Féline, et tout en équipant bien sûr l’un des best sellers de la marque à l’heure actuelle : la Peugeot 3008.

La version la plus puissante de cette dernière est proposée sur la finition haut de gamme GT, avec le 2,0 litres diesel BlueHDi de 180 chevaux, qui troque sa boîte automatique EAT6 à six rapports pour la nouvelle EAT8. Pour découvrir les évolutions de cette nouvelle version, nous avons pu la prendre en mains lors d’un premier essai sur les routes de la région parisienne.

Essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 : quoi de neuf ?

Photo boîte automatique EAT8 Peugeot 3008 (2018)

Équipant la Peugeot 3008 dès son lancement, le 2,0 litres diesel BlueHDi de 180 chevaux évolue cette année pour également se conformer aux nouvelles normes Euro 6.c. Ses caractéristiques restent inchangées, avec toujours un bloc de 1997 cm3 développant une puissance maximale de 180 chevaux à 3750 tr/min et un couple de 400 Nm disponible à partir de 2000 tr/min.

La réelle amélioration pour l’utilisateur réside dans l’apparition de la nouvelle boîte EAT8 à huit rapports, qui remplace son homologue à six rapports. Toujours développée en collaboration avec le spécialiste japonais Aisin, cette nouvelle boîte équipe progressivement l’ensemble de la gamme Peugeot sur les motorisations Euro 6.c.

Elle permet en théorie de réduire de 7% la consommation, notamment grâce a deux rapports supplémentaires et au passage automatique en mode Neutre (freewheeling), en toute transparence quand les conditions le permettent. Lors de la conduite, le convertisseur de couple assoupli promet un meilleur agrément et une plus grande fluidité.

Notre essai de la Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8

Photo essai Peugeot 3008 GT BlueHDi 180 EAT8 (2018)

La Peugeot 3008 de seconde génération fêtera cet automne ses deux ans, avec un succès qui lui a permis de se hisser sur le podium des ventes européennes du segment, dans un marché où les SUV ne cessent d’être plébiscités. Outre son look affirmé et statutaire, dont l’exclusivité est encore plus renforcée par la teinte équipant notre modèle d’essai, une Coupe Franche qui allie la teinte nacrée Noir Perla Nera à un Gris Amazonite du plus bel effet, le véritable point fort de cette 3008 est l’incontournable intérieur i-Cockpit qui équipe les dernières productions de la marque au Lion : on y retrouve sur la 3008 un petit volant compact, qui permet une excellente maniabilité dans les virages et pour les manoeuvres, un combiné 100% numérique de série, placé en position haute permettant une lecture sans quitter la route des yeux, ou encore un écran tactile accompagné de ses célèbres « touches piano » qui offrent un accès direct à toutes les fonctionnalités de la voiture, tout en épurant au maximum les boutons à bord.

Si on regrette toujours l’ergonomie de la commande à impulsion de la boîte automatique, qui équipe déjà plus de 180 000 exemplaires des 3008 et 5008 avec la version EAT6, à cause de ses dimensions réduites et de sa forme qui ne facilitent pas la prise en mains, cette nouvelle boîte automatique à huit rapports que nous avons également pu essayer sur la 308 est un modèle d’efficacité une fois sur la route. Sur la 3008 aussi, les changements de rapports sont fluides et rapides, et la boîte s’avère bien étagée avec deux rapports supplémentaires permettant de rendre le moteur plus sobre et silencieux sur les longs trajets, notamment sur autoroute. Ce moteur diesel étant assez bruyant de nature, ce gain est non négligeable et vient s’ajouter à la bonne insonorisation de la voiture, pour des trajets à un niveau sonore plus confortable. La gestion de la boîte est soignée, et permet à la voiture de bénéficier à chaque instant du meilleur rapport correspondant à sa vitesse, afin de s’adapter aux différentes conditions de circulation : par exemple, elle rétrograde régulièrement lors du freinage à l’approche d’un rond-point, pour nous permettre d’en repartir encore plus efficacement.

Sur la route, le plaisir de conduire de la Peugeot 3008 est toujours au rendez-vous, avec un comportement précis et agile malgré son imposant gabarit : les routes sinueuses ne seront qu’une formalité, avec une prise de roulis maîtrisée et une excellente tenue de route. Peugeot a réussi à trouver un excellent compromis entre le confort et les prestations dynamiques, qui font honneur à la réputation de la marque en la matière, tandis que le freinage mordant et endurant répond toujours présent. Celui-ci contribue à rassurer ses occupants et son conducteur, qui dispose d’un couple et d’une puissance confortables pour que les longs trajets ne soient qu’une formalité : les dépassements et les accélérations s’effectuent en effet en toute sécurité, avec un 0 à 100 km/h effectué en 9 secondes.

Loin d’apporter un changement radical, cette nouvelle boîte automatique EAT8 reste assez similaire à la précédente boîte EAT6, avec comme bénéfice deux rapports supplémentaires permettant d’optimiser le confort et les consommations sur autoroute. Les consommations sont également similaires, puisqu’elles sont annoncées par Peugeot à 4,8 litres aux 100 km en cycle mixte (tout comme la version EAT6) : en pratique, nous avons relevé une moyenne d’environ 6,4 litres aux 100 km lors de notre essai sur les routes encombrées de la région parisienne.

Que retenir de cet essai de la Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 ?

Photo essai Peugeot 3008 GT BlueHDi 180 EAT8 (2018)

Sans forcément rendre obsolète la précédente boîte automatique EAT6, la nouvelle EAT8 apporte un supplément d’agrément, de souplesse et de confort lors de la conduite de la Peugeot 3008, toujours aussi plaisante dans cette version GT dotée du 2,0 litres diesel de 180 chevaux.

Le SUV compact du Lion tient toujours ses promesses, avec une agilité et une prise de roulis maîtrisée en virage, complétés par un poste de conduite Peugeot i-Cockpit ergonomique et participant au plaisir de conduire. La 3008 GT ainsi motorisée sera une alliée de choix pour les trajets au long cours, avec un confort et une polyvalence très appréciables pour tous les passagers.

Notre essai était trop court pour pouvoir apprécier les 7% de gain en consommation promis par Peugeot, mais la 3008 GT dotée de ce quatre cylindres de 180 chevaux reste plutôt sobre, avec une consommation relevée d’environ 6,4 litres aux 100 km lors de notre essai. Des chiffres plutôt raisonnables pour une motorisation diesel de cette puissance.

On aime 🙂

  • Agrément moteur/boîte
  • Bon compromis confort/tenue de route
  • Ergonomie de l’intérieur i-Cockpit
  • Design et équipements valorisants

Les points faibles 🙁

  • Manque d’ergonomie de la commande de boîte automatique
  • Visibilité arrière restreinte
  • Quelques détails de finition

Tout sur la Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8

Pour en savoir plus sur la nouvelle Peugeot 3008, nous vous invitons à découvrir notre dossier complet : Peugeot 3008, où vous retrouverez toutes les informations sur le SUV compact du Lion : présentation, équipements, fiches techniques, tarifs et options !

Et n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre page Facebook et à nous suivre sur Twitter, Instagram et Google+ pour rester informé de toute l’actualité de la Peugeot 3008 !

Les photos de notre essai de la Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8

Découvrez toutes les photos de notre essai de la Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 :

Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018) Photo essai Peugeot 3008 II GT BlueHDi 180 EAT8 (2018)

Toutes les Photos Essais Peugeot 3008 II GT »
Toutes les Photos Peugeot 3008 II GT »

, , , , , ,


Soyez le premier à poster un commentaire

* Champs obligatoires